Paulhan

Midi Libre, Jeudi 04 avril 2019 : Martine Jacquot, une artiste mosaïste à découvrir

Elle participera aux Journées européennes des métiers d’art au Pouget.

Aujourd’hui, Martine Jacquot se partage entre l’entreprise de son mari en qualité de salariée et son atelier provisoire où elle produit des compositions mosaïques, un univers dans lequel elle a plongé il y a 10 ans pour façonner son besoin de créativité. Lorraine d’origine, elle s’est installée à Paulhan en 1988 pour suivre son époux dans l’Hérault qui finira par créer sa propre entreprise en 2007. Mais en 2008, son appétence pour la mosaïque, un art décoratif, s’impose à elle. Elle suivra donc des formations chez des mosaïstes dont ceux implantés à Paray-le-Monial, commune appelée ‘’La Cité Mosaïque’’ ; elle se rendra également en stage en Ardèche pour y apprendre à tailler le marbre ainsi que la pierre et enfin séjournera en Alsace à plusieurs reprises pour diversifier ses techniques.

Cette jeune quinquagénaire n’a rien laissé au hasard avant de se lancer dans les expositions et sur les marchés artisanaux de la région mais aussi à l’office du tourisme de Balaruc avec son amie et artisane Sylvie Jacquinet. Les œuvres de Martine laissent transparaître sa nature sensible et pourtant énergique.

« L’exaltation ne me quitte jamais »

Quels que soient les supports sur lesquels elle travaille, l’objet réalisé – harmonieux dans ses couleurs – est prétexte à une confrontation avec elle-même. « Que je crée sur commande ou par inspiration (bijoux, tableaux, tables, objets divers), l’exaltation ne me quitte jamais ; le plaisir est toujours là ». Par ailleurs, « mes rencontres artistiques comme les ateliers auxquels je participe m’enrichissent ». Et chacune de ses créations devient alors un acte libérateur qu’elle expose à l’œil subjectif du visiteur. Cependant l’évolution des attentes des clients obligeant, Martine complète ses compétences en apprenant depuis peu la vannerie en rotin ; un horizon nouveau pour habiller la mosaïque que la créatrice décline sous toutes les formes. Les amateurs d’art intéressés pourront la retrouver au Pouget samedi 6 et dimanche 7 avril chez Frédéric Matan, tailleur de pierres, dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art.

Renseignements : martinecjacquot@gmail.com